mardi 12 juin 2018

Les grossesses ne se ressemblent pas… ha bon ??

C’est la phrase culte quand tu attends un nouvel enfant


" ha ! Mais tu vas voir, les grossesses ne sont jamais pareilles ! " 

Encore une connerie oui ! J’y ai jamais cru à cette phrase. 
Moi, je m’attendais à une nouvelle grossesse tranquille, voir mieux !

Tu parles !

Entre nous, qui a eu l’idée d’inventer cette phrase ? Qui nous a porté la poisse là !

Pour mon mini-choubaka, malgré une fatigue passagère,
les 4 premiers mois ont étaient assez "tranquille" 
nausées l’après-midi, petit vomito en fin d’après-midi puis c’était fini.

Mais cette fois pour notre bébé-choubaka les choses sont totalement différentes… 
Dès le début, une énorme fatigue a pris le dessus, des vomitos chaque jour, 
et même plusieurs fois par jour (youpi), 
des douleurs à l’estomac, des insomnies, 
des douleurs aux mollets chaque nuit 
(j'ai tout essayé… non rien n’y fait) 
limite de faire des malaises.
J’ai même du m’arrêter au travail à certains moment car je ne pouvais juste plus tenir, 
moi qui ne tiens jamais en place je ne rêve que d’une chose dormir dormir dormir …

Limite le test de grossesse était juste pour confirmer cette grossesse que je savais déjà là.

Je soupçonne papa-choubaka d’en avoir marre de m’entendre dire 
"j’en peux plus …. Je suis naze.. "
Mais avec mon caractère, j'essaye de ne pas le montrer,
au sinon je me retrouve au lit à 22h...
(mais je n'arrive pas forcement a dormir ...super les insomnies)


Niveau bouffe, je me surprends même à me "forcer" à manger,
ou a être écœuré, (ok ça c’était avant maintenant je me suis rattrapé lol)
je n'ai pas tellement d'envies,
sauf occasionnellement pour des cerises ou une pizza.
Le point positif pour papa-choubaka,  
c'est qu'il n'est pas obligé de partir le soir me chercher un mac fleury
pour une envie passagère contrairement a ma 1ere grossesse,
là, il est plutôt tranquille pour le coup.

Et ma vessie on en parle ???
Je crois que je n'ai jamais fait autant pipi de toute ma vie !
Entre 5 et 15 fois par nuit, et la journée n'en parlons pas,
je crois que bébé-choubaka a cru que c’était un trampoline !

Il y a bien une chose qui n'a pas changé,
je ne supporte toujours pas les chaleurs,
vive les grossesses en pleins été !

Si on m’avait dit un jour que ma deuxième grossesse se passerait comme ça, 
je n’y aurais jamais cru. Je ne m’y attendais vraiment pas.

Je jalouse les femmes qui vivent leurs grossesses parfaites 
que ce soit la 1re, 2e ou 3e, qu’elle chance !!!

Et vous, vos grossesses se sont t’elles ressemblaient ou pas du tout ?

jeudi 17 mai 2018

Une priorité... jamais respectée

Et toi là ? 
Pourquoi tu tournes la tête ? 
Je sais que tu m'as vu moi et mon bidou tendu...
Mais tu fais comme si de rien n'étais avec ton chariot rempli qui déborde. 

Oui, je vois bien que tu tournes la tête 
pour ne pas avoir à me laisser passer, 
tu as voulu prendre la caisse la plus rapide
là où y avait moins de monde.

Alors vite tu déposé 1 ou 2 trucs sur le tapis
alors qu'il n'y a pas de place, 
mais trop tard, 
je suis derrière toi et la caissière ma vu 
"Monsieur si vous n'avez pas de carte handicapé,
merci de bien vouloir laisser passer Madame" ...

Ha te voilà bien embêté...
Ça se voit à ta tête pas très sympathique 
et avec ton regard agaçant, tu me lances 
"vous voulez passer ?" 

Hooo, je ne suis pas une chieuse en général, 
mais quand je vois un comportement comme le tiens,
je me fais un plaisir de répondre avec mon plus beau de sourire 
"oui merci, je veux bien !" 

Ha tu râles...et tu râles encore plus 
quand le monsieur devant me dit
"je vous laisse passer" 
et que je lui réponds 
"non vous inquiétez pas,
vous avez déjà sorti toutes vos affaires ,
je vais attendre un peu"

Non, je ne suis pas une chieuse ni une casse bonbon, 
mais je suis énervé de voir ce manque de respect 
envers les femmes enceintes et les handicapés 
sur les caisses réservées dans les magasins.

C'est pourtant pas trop demandé juste un peu de respect !

Avoue-toi aussi, tu as déjà connu cette situation, face a un(e) gros c**.

jeudi 22 mars 2018

Et puis le stress devient du bonheur…

En juin dernier pour mes 30 ans, enfin 25 ans pour la 5ème fois...
j’ai eu un magnifique cadeau de papa-choubaka et de mon mini-choubaka, 
un cadeau tout pleins de sentiments, de tendresse et d’amour.
"Coucou maman,
nous avons longuement discuté avec papa, on aimerait 
bien un petit frère ou une petite soeur
on t'aime plus que tout.
Roméo
Joyeux anniversaire"

Ils ont réussi à me faire pleurer de joie, 
il faut dire que je ne m’attendais vraiment pas à ça.

Malheureusement, le sort a encore décidé pour nous que ce n’était pas le bon moment.

Une pause s’impose… 
On va attendre un peu pour se relancer, 
cette fois je pense que nous avons était beaucoup plus touché que la première fois,
ce fut un passage très compliqué à vivre.

Ce bébé, 
on le veut, 
on l’aura, 
mais pas de suite, 
on verra dans quelque temps.

Oui, mais 3 mois, c’est suffisant pour un nouvel espoir, 
on ne s’y attendait pas...
du moins pas de suite, nous qui avons décidé d’attendre.

On a envie d’y croire, mais on a peur… 
On se protège, on y croit sans y croire, 
pourtant les symptômes sont bien là et pas qu’un peu. 
1, 2, 3, 4 prises de sang pour être sûr que le taux évolue correctement.

Une première frayeur, un passage aux urgences deux semaines d’arrêt… 
Mais non finalement tout va bien, 
notre petit-pois est à la bonne taille, et son cœur bat très fort. 
Il faut attendre encore 2 semaines pour le revoir et être rassuré un petit peu plus. 
L’écho de datation se passe bien, les premiers mots de la gynéco sont
« le cœur est là et il bat très bien et très fort, tout va bien » 
on se détend, on sourit, on y croit de plus en plus.
Au jour où j’écris cet article, 
il reste encore 2 semaines avant d’avoir la premier écho officielle, 
je suis toujours autant malade (c’est un super bon point me dit on) 
mais je sens aussi déjà beaucoup de choses à l’intérieur de mon ventre, 
qui se tend de plus en plus.

Mon mini-choubaka commence je pense à comprendre les choses petit à petit,
il reste un amour avec moi, et quand il pose sa tête sur mon ventre, il dit,
« c’est mon petit bout » 
mais à côté de son amour de ses bisous et câlins, 
Mr n’a pas envie d’écouter beaucoup, 
haaa ce caractère, je me demande de qui il le tient …
Notre famille s’agrandit, 
un peu plus d’amour, 
de sourire, de bonheur, 
et bientôt moins d’heure de sommeil !

mercredi 21 mars 2018

Cake façon savane

Comme promis voici la recette de mon cake façon savane !
A la maison le gâteau n'a pas fait long feu, 
je ne sais pas si c'est papa-choubaka ou mon mini-choubaka qui a le plus aimé ! 


(bon j'ai pas assuré ... j'ai oublié de faire plus de photo ... lol)

Ingrédients : 
4 oeufs
150 g de sucre
125 g de beurre
2 cuillère à soupe de lait
150 g de farine
1 sachet de levure chimique
1 sachet de sucre vanillé
150 g de chocolat noir

Préparation
Dans un premier plat séparer les blancs des jaunes, puis montez les en neige
dans un autre plat mélangez tous les autres ingrédients (sauf le chocolat)
jaune d’œuf, sucre, beurre, farine, lait, levure chimique, sucre vanillé

Puis incorporez les blancs d’œuf et mélangez délicatement

Séparez votre préparation en 2, puis dans un vous rajoutez le chocolat fondu

Dans votre moule versé une cuillère de la pâte nature, 
et par dessus une cuillère de la pâte au chocolat, 
pâte nature, pâte chocolat, 
pâte nature, pâte chocolat, 
pâte nature, pâte chocolat...

Puis quand vous avez fini faire cuire 40 minutes à 180°.

Votre cake savane est prêt pour le goûter :-)

mardi 20 février 2018

Lecture de janvier/février

Il y a quelque temps, j’ai reçu des nouveaux livres des Editions Usborne pour mon Mini-Choubaka.

Comme à son habitude, il a était super ravi ! Et n’a pas attendu pour commencer à les lires.

Donc, nous avons reçu :
- Où est ma loutre ?
- Mon grand imagier « La nature »
- Es-tu là petit éléphant ?


Des nouveaux livres dans sa bibliothèque pour son plus grand bonheur.
Les 3 livres sont justes géniaux, mais cette fois, nous avons eu un coup de cœur pour
un en particulier, je vous en dis un peu plus en dessous.

Où est ma loutre ? 
Tout comme les autres livres de cette collection, c’est un livre coloré et tactile, 
à chaque page une nouvelle loutre avec une matière différente à toucher.
C’est un livre simple et idéal pour les enfants, très joli avec des images assez grandes, 
ici après une ou deux lectures, mon Mini-Choubaka s’est mis à me le lire dans son charabia, 
mais avec la bonne intonation.

Mon grand imagier « La nature »
Ce livre est génial, car il permet aux enfants d’observer, de découvrir de nouveaux animaux,
oiseaux, plantes qu’ils ne voient pas forcement partout.
« Maman, c’est quoi ça ? » 
Mon Mini-Choubaka a appris de nouveaux mots grâce à ce livre, 
et a pu découvrir associé des images à des noms.

Es-tu là petit éléphant ?
C’est notre coup de cœur sur cette sélection, autant pour lui que pour moi.
Un livre qui rappelle un peu la collection « ou est mon (renne/loutre) … » 
mais sans matière à toucher.
Ce qui nous a de suite plus, ce sont les magnifiques couleurs utilisées, 
et les très beaux dessins qui attirent en premier l’attention.
Puis le mystère à chaque page, 
avec une découpe qui nous fait croire que l’on va 
découvrir l’éléphant sur la page suivante, mais surprise ! 
On y retrouve autre chose.
Vraiment, un livre simple et généralissime.

Des nouvelles découvertes que l’on adore grâce aux Editions Usborne,
que l’on recommande vivement.

mercredi 7 février 2018

La recette de mes buns

Il y a quelques jours, je vous ai montré via Facebook les beaux buns que j’ai préparés, 
comme promis voici la recette.

Ingrédients : 
600 g de farine
25 g de levures
1 cuillère à café de sel
1 cuillère à soupe de sucre
180g de lait écrémé
150 g d’eau
1 œuf
30 g de beurre
Graines de pavot

Préparation de la pâte
Dans un récipient mélanger la farine, la levure, le sucre et le sel.
Creusez un puis et y mettre le lait, l’eau, l’œuf, et le beurre fondu.
Mélanger.
La pâte doit former une boule molle et qui ne colle pas au récipient.
Déposez la boule sur le plan de travail et pétrissez jusqu’à ce que vous ailliez une pâte souple, élastique et lisse (rien que ça)
Laissez la reposer et lever pendant 1h30 en prenant soin de la couvrir.

Le façonnage :
Sur votre plan de travail, fractionnez la boule en 10 ou 12 petites boules de tailles identiques.
(pour cette étape la prochaine fois j’en ferai 6 ou 8 histoire d’avoir des buns un peu plus gros)
Humidifiez légèrement les buns avec de l’eau et parsemez de graines de pavot sur le dessus.

La cuisson
Préchauffez votre four à 200°C et placez-y un petit récipient d’eau pour humidifier pendant la cuisson.
Enfournez vos buns 15 à 20 minutes jusqu’à ce qu’ils soient dorés.
Laissez refroidir.

* accompagné de frites et de frites de patates douces ici 

Maintenant à vous de jouer pour créer le burger de vos envies !

mercredi 17 janvier 2018

Mon mini-choubaka sans visage

"Pourquoi tu ne mets jamais de photos de ton mini-choubaka sur internet ? "

C’est une question qu’on m’a déjà posée..
pourtant, je suis une maman blogueuse, j’aime partager pleins de choses sur ma vie, 
sur mes hommes, sur moi, mais voilà, il y a une chose que je ne partage pas, 
c’est l’image de mon fils.

Il a peut-être moche ? Il a peut-être 3 yeux ? Ou une corne au milieu du fond ? 

Non non rien de tout ça ! 

Bien au contraire mon mini-choubaka est juste magnifique, un vrai petit clown, 
super photogénique, un beau petit garçon aux cheveux châtain clair et avec 
de magnifiques yeux bleus comme son papa, c’est ma fierté, 
c’est le plus beau petit garçon que je connaisse !! 
Comment ça je ne suis pas objective ?

Dès le début de ma grossesse, avec papa-choubaka nous étions d’accord sur une chose très importante pour nous...Pas de photo de notre mini-choubaka sur internet ! 
Lui qui déjà n’est pas très réseaux sociaux, qui n’aime pas étaler notre vie, 
c’était inconcevable, et autant dire que j’étais d’accord avec lui.

Moi, j’ai 30 ans, je suis une personne adulte, j’ai choisi d’avoir une vie sur internet, 
d’être une maman blogueuse, mais en aucun cas cela m’oblige à publier des photos de mon fils, 
autant dire que sinon je ne me serais jamais lancé dans cette aventure. 
Je choisis ce que je souhaite publier ou garder pour moi.

Puis il y aura toujours des personnes curieuses qui vont venir fouiner sur ma page ou même sur mon profil perso pour essayer de trouver quelques choses.

Pourtant des vidéos et photos de mon fils, j’en fais, beaucoup, même trop d’après papa-choubaka
mais ce sont nos souvenirs à nous pas besoin de partager ces captures d’images.

Il faut savoir aussi que n’importe qui peut récupérer vos photos sur internet, 
et en faire ce qu’ils veulent, je n’ai pas cette envie qu’une personne que 
je ne connais pas ai une photo de mon fils, ou que ça finisse dans de mauvais sites, 
malheureusement nous ne savons pas qui se cache derrière les écrans.

Attention, il ne faut pas croire 
que je juge les personnes qui partagent les photos de leurs enfants sur internet, 
loin de là, chacun fait ce que bon lui semble, chacun a son propre avis.

Et puis je sais bien qu’un jour, dans quelques années, ça sera lui qui commencera à créer son univers sur internet,autant le laisser faire quand il le voudra, c’est son droit à l’image, en attendant, 
je le préserve le plus possible de cette surexposition.

Et vous, vous partagez vos photos ou vous préférez les garder pour vous ?